Livraison gratuite ・ Paiement sécurisé ・ Suivi colis

Grossesse : Que faire pour limiter les dégâts sur votre silhouette.

La grossesse est une période sensible dans la vie de chaque femme. Elle suscite principalement la crainte d’en sortir avec une importante surcharge pondérale, puisque grossir pendant la grossesse est naturelle et normale. La prise de poids est moindre au cours des premiers trimestres et s’accentue au dernier trimestre allant jusqu’à 12 kilos ou plus selon les cas. Porter un enfant dans ses entrailles est une responsabilité très grande qui nécessite une certaine hygiène de vie. Quel comportement avoir donc pendant la grossesse pour éviter de grossir tout en protégeant sa santé et celle du bébé.

Mangez sain et équilibré

La grossesse augmente l’appétence. On le sait tous la femme enceinte mange beaucoup et tout le temps, car elles mangent pour deux. Dans le même temps elles expriment un certain dégout pour des aliments. Elle s’alimente donc de manière intuitive et est attirée par des aliments généralement très riches et qui apportent un apport de calories superflu. Une grande prise de poids peut entrainer des risques de maladies cardiovasculaires, de diabète gestationnel et rendre difficile la délivrance avec un un fort poids un bébé à la naissance.

Il est conseillé de manger jusqu’à six fois par jour pour une femmes enceinte. Mais à des proportions réduites. La digestion pendant la grossesse se fait plus lentement car le métabolisme est ralenti.

Quelles habitudes alimentaires adopter donc pour éviter les problèmes de constipation et pour protéger le bébé ?

  • Manger les aliments riches en fibres : les carottes, les petits pois, l’avocat, l’abricot, les haricots blancs etc.
  • Régalez-vous au petit déjeuner sans excès bien sûr pour tenir dans la journée. Mangez plus léger au diner pour mieux digérer
  • Boire suffisamment de l’eau
  • Eviter de sauter les repas
  • Eviter les calories vides : ces calories procurent à l’organisme un surplus de calories inutiles et stockés
  • Limiter les aliments à base des sucres raffiné, les pâtisseries, les confiseries, le pain, les boissons gazeuses, les sodas, les féculents…
  • Manger les aliments riches en calcium, en fer et vitamines D
  • Limiter les matières grasses, les produits laitiers, les œufs
  • Évitez au maximum la consommation de la caféine sous n’importe quelle forme
  • Manger autant de fruits et légumes que possible surtout ceux riches en fibre et en vitamine C
  • L’alcool et la cigarette sont bien évidemment proscrits pour toute femme enceinte. Leur consommation met en danger la vie du bébé
  • Evitez les grignotages ou grignotez si nécessaire les aliments neutres.
  • Mangez doucement en posant fréquemment votre fourchette dans l’assiette. Cela précipite le sentiment de satiété et permet une digestion plus facile
  • Eviter les fruits de mer.
  • Utiliser les graisses non saturées comme l’huile d’olive
  • Prendre sous le contrôle de votre médecin des vitamines prénatales. Elles permettent de fournir à l’organisme le supplément de nutriments dont il a besoin dans ce moment

Bougez-vous !

La grossesse est différemment vécue par les femmes. Certaines et la plupart se sentent généralement fatiguées et moins énergiques à cause de la « relaxine » hormone sécrétée durant les neufs pour faciliter l’accouchement. Ce phénomène les conforte dans un laxisme et un déficit d’activités physiques. Pourtant la femme enceinte doit bien s’adonner à des activités sportives modérées et régulières. Il ne s’agit pas de s’épuiser ou de mener des activités intenses, mais d’aller à votre rythme en faisant attention à votre bébé. Demandez toujours des conseils à votre médecin et votre coach avant de pratiquer des activités sportives ou énergiques.

Que faire comme exercices ?

Le fitness : il est un ensemble d’exercices caractérisés par une certaine modération. Faites-vous suivre spécialement par un coach durant la grossesse pour bénéficier des énormes bienfaits du fitness. Les abdos et exercices de musculation sont à pratiquer sans trop forcer.

L’aquagym : cette activité très ludique et énergique permet de lutter contre le gonflement des jambes qui est un des symptômes très fréquents durant les derniers mois de grossesse. Elle consiste à faire des mouvements tout en restant debout dans l’eau.

Le yoga : Il donne non seulement une bonne forme physique, mais aussi une meilleure santé émotionnelle aux femmes enceintes. Les exercices de yoga favorisent la souplesse et la flexibilité. Ils procurent un tonus musculaire important sans nécessiter trop d’efforts. Le yoga permet également de garder une bonne posture malgré le poids de la grossesse.

La méditation aide à réguler les sautes d’humeur constantes remarquées chez la plupart des femmes enceintes. Elle permet également de réduire le stress et intensifie le lien de la mère avec son bébé.

La marche : c’est sans doute l’exercice fondamental et indispensable pour une grossesse. Marchez au moins 30 minutes par jour. Cette activité doit être plus intense dans les derniers mois de la grossesse. Elle permet de garder la forme sans trop de pression sur les genoux.

Le jogging ou la course : il permet une activité cardiovasculaire intense

La natation : elle est très idéale pour la grossesse et est sure pour la maman. Elle se révèle très efficace car elle fait travailler l’ensemble des muscles du corps.

Évitez les sports comme la boxe, le basket-ball, le football qui sont des disciplines où la probabilité de tomber ou de recevoir une balle en plein dans le ventre est élevée.

Faites du vélo (de préférence sur machine), et de la Zumba  

Avantages de l’exercice durant la grossesse

Les exercices physiques renforcent le cœur et préparent la femme à affronter plus facilement et énergiquement l’accouchement.

L’exercice stimule le sommeil.

Il diminue les douleurs lombalgique et l’effet de constipation

Consultez immédiatement lorsqu’un saignement survient au cours des exercices. Arrêtez les exercices lorsque vous êtes essoufflées, ou que vous ressentez des vertiges ou des mouvements accentués de votre bébé.

La peur du surpoids pendant la grossesse ne doit absolument pas conduire à adopter un régime radical. Ce type de régime empêche le développement normal de votre bébé car les besoins nutritionnels de l’organisme de la mère ne seront pas comblés. L’excès dans l’alimentation et les activités physiques est également à proscrire pour le bon déroulement de la grossesse.

Ces quelques conseils vous aideront à bien vivre et gérer cette étape de la vie dans un épanouissement total. Si malgré tout, votre poids vous préoccupe, n’hésitez pas à voir votre médecin ou votre diététicien.